15 Jours d'essai - Satisfaite ou remboursée

Les douleurs pendant la grossesse

LES VARICES VULVAIRES

Une varice vulvaire est une veine dilatée de la vulve, généralement située sur une ou les deux lèvres externes (tout comme pourrait l’être une varice au niveau du mollet). Parmi les douleurs pendant la grossesse, les varices vulvaires sont l’une des plus désagréables.  

En voici les causes :

  • Une dilatation des veines du petit bassin, compressées par l’utérus
  • Une insuffisance de la tonicité de la paroi des vaisseaux sanguins
  • Une augmentation du volume sanguin pendant la grossesse
  • Une hypersensibilité de la vulve aux changements hormonaux

Les varices vulvaires surviennent surtout chez la femme enceinte, parfois dès les premiers mois de grossesse. Elles ne représentent pas une contre-indication à un accouchement par voie basse.

La multiparité des grossesses et l’insuffisance veineuse chronique dont certaines femmes souffrent sont des facteurs qui favorisent l’apparition de varices vulvaires, ainsi que la multiparité des grossesses.

Le mot « varices vulvaires » tombe souvent à l’auscultation par le gynécologue, la sage-femme ou le phlébologue. Toutefois, n’étant pas toujours visibles en position allongée, il arrive fréquemment que les varices vulvaires ne soient jamais diagnostiquées. En effet, les symptômes n’étant pas très jolis à décrire, ce sujet reste souvent tabou ; certaines femmes n’osent pas en parler lors des consultations et continuent de souffrir en silence

Pour mieux diagnostiquer les varices vulvaires, voici les symptômes :

 

  • Une sensation de gonflement au niveau de la vulve, plus précisément au niveau des lèvres externes (avec ou sans boursouflures)
  • Des démangeaisons
  • Des échauffements
  • Une forte sensation de pesanteur au niveau de la vulve en position debout
  • Une gêne durant les rapports sexuels
  • Des difficultés à marcher ou à lever les jambes

Les traitements proposés face à une varice vulvaire sont les suivants :

La prescription de médicaments veinotoniques, de crèmes anti-démangeaisons et des bas ou collants de contention, sont généralement prescrits, solutions qui demeurent peu efficaces. La surélévation du lit, le jet d’eau froide, l’application de sachet de petits pois congelés peuvent soulager les douleurs en position allongée. Face aux manques de solutions efficaces, des interventions chirurgicales de sclérose, loin d’être anodines commencent à se multiplier pour soulager les femmes trop incommodées. La culotte de contention Pelvinity est aujourd’hui la solution la plus efficace face aux douleurs et aux sensations de pesanteur ressenties. Le soulagement  est instantané grâce à la thérapie de compression qu’elle apporte procure à la zone pelvienne. Heureusement pour les femmes enceintes, les varices vulvaires disparaissent généralement après l’accouchement ! Toutefois, si des varices vulvaires perdurent, il est conseillé de consulter un phlébologue/angiologue afin d’écarter tout syndrome de congestion pelvienne.

LES PUBALGIES

Une pubalgie est une douleur localisée au niveau du pubis, qui peut survenir pendant ou en dehors de la grossesse chez la femme. Elle est générée par le mouvement et soulagée par le repos. Elle apparaît généralement de façon progressive. Chez la femme enceinte, la douleur irradie parfois vers la jambe ou vers le ventre. La douleur est plus importante avec certains mouvements : marcher, se retourner dans le lit, sortir d’une voiture, monter ou descendre les escaliers. La douleur étant liée à l’état de grossesse, celle-ci disparaît généralement dans les semaines qui suivent l’accouchement, le temps que le bassin se remette en place. Après le passage du bébé, lors du post-partum, il est possible que l’ensemble du bassin ne se repositionne pas correctement, dans ce cas une consultation chez l’ostéopathe peut s’avérer utile.

Qu’est ce que le syndrome de Lacomme ?

Le syndrome de Lacomme représente un type de pubalgie particulier survenant durant la grossesse. Il s’agit d’une dysjonction articulaire du bassin survenant en fin de grossesse. Le bassin se modifie, en prévision de l’accouchement, pour laisser de la place pour la passage du bébé. Ce syndrome peut aller jusqu’à entraîner des difficultés à marcher.

vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-e !
Articles similaires
Guide des tailles
Votre tour de hanche en CM Quelle taille choisir ?
74-82 cm XXS
82-90 cm XS
90-100 cm S
100-110 cm M
à partir de 110 cm L
Comment prendre vos mesures ?